Aménagement de la cellule (Partie 2)

Le lit des parents…

Il est maintenant temps de s’intéresser au salon et au lit des parents. Nous réfléchissons intensément pour la conception du lit double. Durant de nombreuses semaines, nous regardons ce qui a été fait, notamment les lits suspendus pouvant s’abaisser, ou alors sur roulettes. Mais nous ne sommes pas convaincu. La réflexion continue et au bout d’un moment nous trouvons une solution: un lit télescopique ! Super, en théorie ça devrait marcher il n’y a plus qu’a le concevoir.

Quelques jours après, nous nous rendons chez de la famille et là, nous découvrons un nouveau canapé qui est quasi exactement ce que l’on veut faire. Merci Ikea de nous piquer notre idée ! Grrr.

Tant pis, nous en profitons pour l’examiner sous toutes les coutures histoire de le copier.

Construction des cloisons de la cuisine et de la structure principale de la banquette/lit double. Comme vous le voyez, on fait travailler la jeunesse !

L’objectif est donc de concevoir une structure en forme de « U » avec une banquette « à poste » dos à la route et des bancs sur les cotés. La banquette se tirera sur les bancs pour passer de une place à deux places.

Il faut donc concevoir un lit fixe et un deuxième lit dont les lattes s’insèrent dans entre celles du premier. Le principe est assez simple mais il ne faut pas se louper car il faut ajouter des tasseaux, des butées et des guides pour que ça coulisse bien.

La première version est concluante jusqu’à ce que je mette tout mon poids sur le montant mobile (profilé U en alu) qui, visiblement n’était pas assez solide…Ou alors faut arrêter les lasagnes.

Deuxième essai avec cette fois-ci un profilé carré acier, et ça tient! Pas de petite victoire, le papa très fier montre sa création à sa progéniture !

 

Et au final, c’est concluant ! Plusieurs nuits ont permis de valider qu’on dort bien dans ce 4×4 ! Et en plus, le fait d’avoir 2 matelas (encore du Suédois…Et encore retaillés au cutter) nous permet d’avoir chacun la fermeté que l’on aime bien. Tip Top !

Bon ce lit est prévu pour deux mais en fait on y tient à plus que ça…

Et l’électricité dans tout ça…?

Il faut s’atteler au circuit électrique. Certes il y a déjà un tableau électrique, mais quel fouillis !

Un vrai plat de spaghetti, mais chaque fil à une bague à chaque bout, donc « facile » de s’y retrouver. Première chose à faire, enlever tout ce qui est inutile. Donc la commande de Black-Out, les gyrophares et autres trucs propres à l’ambulance militaire : on vire !
Ensuite, on se sert de ce qui existe pour ce qui est prévu:

  • une lampe de chevet à chaque lits superposés
  • une lampe de chevet pour le lit des parents
  • le plafonnier
  • une alimentation frigo
  • une alimentation pour la pompe à eau
  • une alimentation pour le convertisseur 12-220V
  • le chauffage

Il reste le salon à finaliser avec l’objectif de pouvoir cuisiner à l’intérieur et manger à plein !

Salon et Cuisine aménagée ! Le grand luxe…

Puisque l’on a un lit double qui se replie, il fait banquette, Il reste donc à utiliser les bancs latéraux et à trouver une table. Toujours compliquer de trouver cette dernière. Dans le patrol nous avions acheté une table Décathlon pliable. Elle était top, mais impossible à ranger.

Il faut donc prévoir le rangement de la table dès le début, et si possible facile d’accès. Lors de nos essais, nous laissions la table sur le lit superposé du haut mais elle avait la fâcheuse tendance à tomber en roulant. Et puis, est-ce vraiment nécessaire de prévoir un lit pour stocker une table…Du coup, elle trouve sa place contre la paroi du frigo, elle ne gène pas et est facile d’accès.

Les enfants n’ont pas l’air malheureux, solution approuvée !

En plus, la table étant amovible, nous pouvons l’installer sur un lit pour que les enfants jouent tranquilles (quand il pleut par exemple…Et que l’on doit ranger le camion/faire la cuisine.etc..) ou bien dehors pour profiter du soleil.

Comme dit plus haut, la table prend place à coté du frigo dans la partie « cuisine », ce qui est assez logique au final. Cette cuisine est complétée par notre superbe cuisinière 2 feux. Il faut juste prévoir un emplacement pour les bouteilles de gaz…

Nous avons fait le choix de ne pas avoir de « vrai » évier pour éviter un stockage des eaux grises. Nous avons donc juste besoin d’une bassine amovible verrouillée sur une glissière.

Car on ne sait pas pour vos enfants, mais les nôtres ils aiment « faire la patouille » et étonnamment, nous, parents, on préfèrent que ce soit dehors qu’ils mettent de l’eau partout.

 

Nous nous sommes un peu pris la tête pour le frigo. Déjà il fallait choisir le modèle. Nous avons pris la même marque que le précédent et promotion oblige la taille juste au dessus. Donc le Waeco/Dometic CF40. Il est largement assez grand pour nous, fonctionne sur 12-24V et sur 220V exprès pour pouvoir s’en servir comme frigo à apéro dans le salon à la maison quand les copains viennent. Comme ça, ils ne râlent pas de devoir se lever du canapé jusqu’au frigo (nous avons des copains râleurs mais gentils quand même).
Bref, une fois le modèle choisi il faut le rendre accessible. Sur internet, il y a beaucoup de supers solutions à bases de glissières. Mais après avoir juste posé le frigo au sol pour visualiser le final. Il s’avère qu’il glisse plutôt bien. Hop, des patins en teflons, une cale sur le coté, un système de verrouillage.
Puisque l’on est dans le système haute technologie, on continue pour le câble : Le câble d’alimentation passe dans des anneaux de porte-clé dont certains sont accrochés par un sandow. Simple et efficace.

Et en plus, comme on peut le sortir, il nous fait banc à la bonne hauteur quand on mange à beaucoup dans le camion…Et oui, on a déjà réussi à y prendre un petit dèj à 7 avec les copains sans (trop) se marcher dessus…Sur 7, il y avait 3 enfants bien remuant, et ça le fait quand même !

 

Les rangements…

On dirait pas, mais en fait, avant même de construire quoique ce soit, il faut décider la méthode de rangement de toutes les affaires. Tiroirs, placard, caisses, sac, etc.

Nous avons enlevé la solution « vrac » alias « un tas quelque part » assez rapidement. Nous ne sommes pas trop art déco.

Dans le patrol, nous avions des placards et des caisses. Les caisses c’est chouette car même quand on est pas en voyage elles servent. Chaque caisse peut être étiquetée, avoir sa fonction, être indépendante des autres, etc.
Donc, vous vous en doutez, nous avons choisi la méthode caisse.

Direction BricotDépôt, achat des caisses gerbables dans les bonnes tailles (nous avons besoin de 3 tailles différentes).

Pour ceux qui s’inquiètent du manque de place (oui, il y a toujours des inquiets, nous on a tendance à dire qu’on en a peut-être prévu un peu trop…), rien que sur la photo il y a:

  • 5 caisses de 38L (6 de prévues)
  • 4 caisses de 19L (au moins 5 de prévues).
  •  3 caisses de 21L (pas visible sur la photos, elles sont sous les lits superposés.

Bref, ça devrait le faire.
Encore une fois pour le verrouillage, nous utilisons de la très haute technologie : du profilé rond plié (en fait découpé puis soudé) qui s’insère dans un trou dans le sol en passant dans le rebord de la caisse.

De la très haute technologie on vous dit ! Nous sommes prêt pour aller sur Mars. Ça ne bouge pas, toutes nos accroches sont identiques, nous en avons en plus en cas de perte.

Plus pour faire joli et utiliser les étagères que JR (c’est le frangin de Stéphane) nous a donné il y a plusieurs années, nous décidons d’en installer une dans la cuisine et une dans la chambre des parents. Par contre, faut les changer de sens sinon tout tombe. Système D, on perce, un tube alu et hop, nous avons de jolies étagères/bibliothèque !

 

Pour la « table de nuit » des enfants, en fait, ce sont des meubles à chaussure (merci Ikea) décorés de stickers au pied des lits superposés.

et voila pour les bases de l’aménagement !

Posted on: 30 mars 2018, by :

Laisser un commentaire