Construction du duplex (partie 3)

Le but originel de cet article était de faire une conclusion et un retour d’expérience sur la modification du toit.
Mais en fait on change notre fusil d’épaule car nous avons déjà modifié notre modification 😉

Pour le toit: il a pris l’eau cet été (voir l’article sur Brocéliande), on a remis du joint, ça ne fuit plus, ouf ! Il faut admettre que le look, et l’aérodynamisme, de notre tortue a changé mais on a gagné en espace de vie. Ça, c’est flagrant lorsque l’on cuisine à l’intérieur : assis sur le frigo nous pouvons nous tenir droit, non plus vouté comme avant.

 

Bon, maintenant passons à la suite: la tente de toit…Nous avions un nouveau toit mais toujours pas de couchage pour 4, donc il nous fallait cet élément essentiel !

Nous nous sommes fait un super cadeau de Noël en prenant un tente de toit souple Djebel Line de 180cm de long par 120cm de large (et 240cm de large dépliée).

PC292736

 

Première étape: la déplier pour vérifier l’état et assouvir notre curiosité.

_IMG1328 _IMG1336 _IMG1341

La tente est grande et assez haute de plafond puisque Télyo tient debout sans soucis.

_IMG1342 _IMG1346

Pour la suite, il a fallu l’aide de Jérémie (= squatteur/déménageur/arpète préféré !) qui est venu exprès de Vendée une semaine (je lui avais annoncé 1-2 jours de boulot…).

 

Et maintenant: Les étapes de découpe & mise en place de la tente !

Il faut placer la tente à blanc et bien repérer l’emplacement exact.

_IMG1358 _IMG1362

Premier déployage sur le toit pour voir ce que ça donne et enlever le matelas qui gênera pour son installation.

P1052744 P1052747

Bon, posée directement sur le toit comme prévu ça passe mais il faut soulever un peu le milieu de la tente pour qu’elle s’emboite bien. Donc, pas parfait.

En plus, on se rend compte qu’il faut placer la bâche avant. On redescend la tente, on place la bâche, on remonte la tente. En plus l’échelle est trop courte sans la rallonge, mais ça c’était prévu.

_IMG1370 _IMG1382 _IMG1380

 …..ou comment bloquer la rue plusieurs fois par jour…..

Le soir arrivant, et la nuit portant conseil (enfin surtout l’apéro en fait), nous décidons de fixer la tente non pas directement sur le toit mais sur des cales pour la surélever légèrement. Ayant de l’alucobond à disposition, nous partons sur cette idée. 2 cales à l’avant et une cale en forme de cadre tout autour de la future trappe d’accès afin d’assurer une étanchéité parfaite.

Parce que oui, non seulement il faut fixer la tente de manière originale, mais en plus il faut que ce soit parfaitement étanche.

 

Le lendemain, traçage sur le toit puis découpe. Mon beau toit tout neuf ! ! ! Elise fait même une pause dans son travail pour inspecter le notre.

P1052751 P1052755 P1052754

Puis pendant que je m’occupe de la tente, « Au revoir la garantie! », Jérémie s’occupe de terminer l’ossature interne du toit et de réaliser le contour de la trappe en profilé alu. Pour les intéressés, on voit très bien la composition d’une tente Djebel Line : film alu (très fin),polystyrène (de qualité médiocre qui se tasse) et profilés alu.

P1062759 P1062761 P1062760

P1062781 P1062772

Forcément, dès qu’il y a une nouvelle ouverture, tout le monde veut la tester.

P1062769 P1062767 P1062765

Fabrication des cales et du cadre autour de la trappe d’accès, ces pièces iront entre la tente et le toit.

P1062762

Ensuite, il faut replacer la tente sur le toit et vérifier que tout est bien aligné.

Vient alors l’étape finale (avant la prochaine étape…), l’encollage. Nous procédons méthodiquement, en plaçant la tente sur des boites placées sur le toit. Comme cela, une fois encollée il n’y aura « plus qu’a » enlever les boites et descendre parfaitement aligné aux trous des boulons. Facile!

Ha oui, et avant, il faut rayer le toit pour que la colle accroche (mais arrêtez de martyriser mon toit tout neuf!)

P1062773 P1062777 P1062776

Le soir revenant, et de toute façon la colle devant sécher, nous réfléchissons à l’habillage de la trappe.

Le lendemain, on peaufine l’alignement des découpes toit, cales et tente, puis on habille l’épaisseur de la trappe pour la renforcer et faire quelque chose de propre.

_IMG1374 _IMG1378 _IMG1375

Au final, c’est plutôt pas mal. Il reste encore à gérer la découpe du matelas, la rallonge d’échelle, mais surtout cette bâche qui doit recouvrir la tente lorsqu’elle est fermée. C’est galère à enlever, encore plus à remettre et quand la tente est ouverte, elle tombe le long du 4×4 bloquant une porte. bref, pas l’idéal!

Les idées ne manquent pas, mais pour l’instant ce n’est pas encore fait. Nous avons encore besoin d’un peu de réflexion et de notre main d’œuvre préférée.

merci encore à Jérémie pour son aide ! ! !

Posted on: 13 janvier 2016, by :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.