Mettre les mains dans le cambouis…Un petit peu de mécanique (boite de transfert, freins, pont)

Lors de l’achat du 4×4, la boite de transfert (noté BT) nous avais été indiquée comme l’élément fragile même si elle est censée avoir été rénovée.

A l’usage, il s’avère qu’elle fuit de partout et lorsque l’on a amené le camion au garage, Hubert (le super chef atelier) nous a conseillé de la démonter et la remonter proprement.

Ni une ni deux (enfin si, le temps de faire des économies, de préparer le véhicule), on amène le 4×4 au garage et on profite du chômage de Stéphane pour qu’il participe à la rénovation.

 

Au démontage de la BT, il s’avère que oui, elle a bien été rénovée, mais rénovée par des incapables (pour rester poli). Ils avaient abimé un pas de vis, ils ont donc placé un écrou à l’intérieur du carter pour tenir cette vis. Évidement, cet écrou c’est détaché et est allé ce promener dans la BT. Coup de chance pour nous, il s’est coincé contre le carter et un roulement. Et non pas dans les engrenages. Ouf !

Heureusement, Hubert est optimiste. On trouve le plan éclaté de la BT sur le net et pendant qu’Hubert contrôle la BT, je m’occupe du pont arrière, et des disques de frein avant.

 

Donc, on retire légèrement les demis-arbres du pont arrière, et on le contrôle sur l’établi. Bonne nouvelle pour nous, malgré les fuites du pont, il est en super état. Après un remontage en règle il sera comme neuf.

  

 

Pour les disques de frein avant, là c’est galère… Il faut réussir à extraire le disque mais en raison de la protection de l’ABS et de la forme de la pièce, on ne peut pas la placer sous la presse…

Qu’une solution, découper le disque à la meuleuse. Avec toutes les vis grippées, rien qu’enlever le carter de protection prend bien plus de temps que prévu.

Il reste donc à enlever les roulements, qui eux aussi s’avèrent récalcitrants. Après l’échec de l’extracteur on ressort la meuleuse. Après beaucoup de difficultés pour le remontage, le changement des flexibles de frein qui avaient pris un mauvais plis durant les travaux, les freins sont remis et le 4×4 retourne enfin sur ses roues.

Pendant ce temps, Hubert s’occupe de démonter la BT et de commander tous les roulements.

Encore une fois, en regardant en détail le travail de rénovation effectué par le précédent propriétaire est affligeant, une superposition de cales, des vis de tailles différentes, etc.

On fait faire une cale sur mesure, on taraude tous les pas de vis, on en profite pour mettre des vis identiques tant qu’à faire.

 

Au final, ce qui devait être un contrôle de la BT, du pont arrière et un changement rapide des disques en quelques jours s’est avéré être un chantier de plusieurs semaines avec une BT à rénover de fond en comble et un système de disque de freins avant bien galère lorsque l’on a pas les supports conçus exprès pour.

Un grand merci à tout le personnel du garage et particulièrement à Hubert qui a été patient avec les erreurs de notre « apprenti » mécano !

 

 

 

 

Posted on: 17 avril 2018, by :

2 thoughts on “Mettre les mains dans le cambouis…Un petit peu de mécanique (boite de transfert, freins, pont)

  1. Bonjour ! Nous avons le même camion que vous et sommes actuellement en Colombie, en rafe au bord de la route pour cause de boîte transfert cassée. Connaissez-vous le modèle de boite pour que nous puissions trouver de la rechange. Merci beaucoup par avance et bons voyages…
    Sébastien

Laisser un commentaire