Porte roue de secours, ou l’art de ne pas se fatiguer

Sur notre véhicule, la roue de secours se stocke sous le châssis à l’arrière. La fixation est des plus simple, une barre (télescopique) en diagonale sous la roue de secours, une tige filetée à desserrer pour faire tomber la roue. Facile à enlever, un peu plus compliquer pour remettre la roue puisqu’il faut monter la roue à bout de bras et raccrocher la tige filetée.

Or, avec nos gros pneus 4×4, il a fallu modifier cette fixation. La barre était trop petite et ne laissait pas assez d’épaisseur pour nos pneus beaucoup plus épais que ceux d’origine.

Bref, on rallonge les pattes de fixation, on rallonge la tige télescopique et hop. En fin presque parce que maintenant, il faut être allongé sous le 4×4 pour pouvoir lever la roue qui est beaucoup plus lourde… Mais ça fonctionne.

 

Il n’empêche que ce n’est pas parfait/idéal donc on réfléchi à un meilleur système. D’origine, certains cabstar possèdent un treuil pour la roue de secours. L’idée de faire monter la roue aisément est séduisante (surtout pour nous qui sommes flemmards). Impossible de trouver le treuil d’origine, et un ami (qui se reconnaitra 😉 ) nous en donne un de poids-lourd.

Il ne reste plus qu’a l’adapter !

Fabrication d’une traverse qui se prendra sur le faux-châssis (on ne touche pas au châssis pour rester homologué 😉 ), une structure pour fixer la roue, on y ajoute le treuil et hop!

Bon en vrai, c’est quand même un peu plus compliqué car il faut savoir où placer le treuil pour qu’il remonte aisément la roue et que la tige à tourner pour le faire fonctionner soit accessible. Nous avions pensé à déporter le treuil sur un côté du véhicule mais il aurait fallu des poulies/écubiers pour gérer les angles du câble..

Au final, tout est bien aligné, il suffit d’insérer le cliquet dans un trou au milieu de la traverse arrière du faux-châssis et de tourner. La roue monte et descend sans se fatiguer, il suffit ensuite de placer les écrous pour verrouiller la roue en position.

Espérons que nous n’en aurons pas besoin…

Posted on: 19 juin 2018, by :

Laisser un commentaire